so mint!

Milan, sur la route du design Escapade - 26 janvier 2020

Notre escapade à Milan aura pour fil rouge le thème du design dans LA ville du design. Je vous livre ici notre parcours semé de cafés, restaurants et musées :

Jour 1 (soirée uniquement)

Premier arrêt pour l’apéritif à l’oenothèque Bicerin Milano. Vous pourrez vous laisser guider par la patronne des lieux afin de découvrir les vins de différentes régions de l’Italie.

Oenothèque Bicerin Milan

Bar Bicerin Milano

Nous avions ensuite réservé à un posto a milano, un restaurant qui veut valoriser les ressources locales et favoriser un développement durable. Ils ont co-organisé plusieurs années des événements autour du « Good design » dédié au design et à la production responsable. Une ferme au milieu de la ville qui réconcilie monde urbain et agricole.

Cascina Cuccagna – un posto a milano

Jour 2

Départ pour la Galerie Rossana Orlandi. La visite est libre. Ne soyez pas surpris par l’entrée, elle est discrète et il faut sonner et attendre devant l’entrée pour y accéder. A l’intérieur vous y trouverez des meubles et objet de designer contemporains.
En sortant, à gauche en longeant la rue, vous tomberez sur le restaurant BistRo Aimo e Nadia (R O pour Rossana Orlandi) qui allie culture italienne et culture du design. Nous y avons juste pris un café. Le décor en vaut la peine. Lors de notre prochaine visite à Milan nous y mangerons, c’est certain !

Aimo e Nadia – BistRo

Aimo e Nadia – BistRo

Aimo e Nadia – BistRo

Ensuite, nous avons visité le musée du design italien. Des objets cultes des années 30 à aujourd’hui y sont présentés. Le plus : Le téléphone placé à côté de certains objets et qui nous permet d’en apprendre plus sur ces derniers fait partie de la collection ! (Marco Zanuso, Richard Sapper – Grillo Folding Telephone – 1966). La célèbre lampe Castiglioni a animé nos discussions du repas de midi sur le toit du musée. Nous y avons très bien mangé avec une vue imprenable sur la ville.

Museo del Design Italiano

Museo del Design Italiano

Départ pour la Pinacoteca. Pour les amateurs d’histoire de l’art, c’est parfait. Personnellement, nous avons plutôt aprécié le café « caffè Fernanda » dans un décor très élégant. Nous nous sommes rapidement dirigés vers les galeries et le Duomo. Certes, c’est ultra-touristique et donc très fréquenté, mais ça reste incontournable. Les galeries sont impressionnantes.

Caffè Fernanda

Galeries

Jour 3

Nous nous sommes arrêtés boire un café dans l’antre de la Fondation Prada, au Café Luce décoré par le célèbre réalisateur Wes Anderson. Le café est préparé avec, pour les connaisseurs, la mythique faema e61. Toute une expérience !

Café Luce

faema e61

Bar Luce

Notre escapade se poursuit vers les Tours verticales « Bosco Verticale ». Ce sont 2 immeubles qui accueillent 1 hectare de forêt. Chaque balcon est agrémenté de végétation. C’est un projet de renouvellement urbain qui vaut la peine d’être vu. Observer le vent dans ces arbres perchés est impressionnant et très étrange.

Bosco Verticale

Notre dernier arrêt au 10 Corso Como était mitigé. Le lieu est intéressant car, étant au milieu de la ville, nous entrons dans une cours intérieure aménagée de verdure abondante. On y trouve un concept store qui propose une boutique, une librairie, une salle d’exposition et un café-restaurant. Tout est très bien. Toutefois, nous n’y avons pas retrouvé l’atmosphère milanaise que nous avons ressentie dans les autres lieux-café-restaurants-musées.

10 corso como

10 corso como

Bonne visite à vous !
Vous avez de bonnes adresses à partager ? Je vous lis volontiers sur instagram !